Message de bienvenue

Je vous souhaite le bienvenu sur le site du Studiorum, un Consortium Universitaire pour les Études Supérieures et la Recherche appliquée, dont j'ai l'honneur d'être le Président.

"SAPIENTIA AEDIFICAVIT SIBI DOMUM". La sagesse s’est construit une maison. C'est la fameuse métaphore avec laquelle la naissance des universités médiévales a déjà été célébrée au milieu du XVe siècle.

Dans les sept ou huit siècles qui nous séparent des temps pionnier dans lesquels cette invention authentique du monde médiéval a pris forme, non seulement en Europe mais dans tout le monde, les maisons de la sagesse se sont physiquement multipliées, agrandies et modernisées.

Aujourd'hui, le monde est devenu de plus en plus « petit ». L'évolution des technologies de transport et de communication nous a rapprochés, nous connectant de plus en plus, et la mondialisation nous rend interdépendants. Cependant, restent des divisions dans l'humanité.

Pas seulement ... pour faire face aux menaces asymétriques de notre temps, il est essentiel de saisir ces grands défis, en transformant les risques en opportunités de croissance.

Le local et le global ne sont pas exclus. Au contraire. L'endroit doit être compris comme un aspect du global. À notre avis, la Mondialisation signifie donc aussi l'union, la rencontre mutuelle des cultures locales.

Partant de cette idée, nous avons réunis autour d'une table Universités et Organismes de formation italiens, mexicains et espagnols.

Le CONSORZIO STUDIORUM a interprété la coopération internationale, dans le cadre de l'enseignement universitaire, comme un élément préalable pour renforcer et développer l'ensemble des relations entre les régions et les peuples d'Europe et du Monde, en organisant la réunion des enseignants et des étudiants provenant de tous les pays du monde et d’encourager l'échange scientifique et la comparaison académique.

La relation entre le monde académique et le Service de Renseignement et de Sécurité est également essentielle par rapport aux menaces actuelles pour former des nouveaux acteurs capables d'agir dans les actions répressives nécessaires.

Aujourd'hui la nouvelle frontière de la sécurité mondiale est certainement le domaine de la cybersécurité, pour ne citer qu'un exemple.

Nous devons continuer à développer un lien entre le « monde académique et les Excellences » et l ' « appareil gouvernemental » chargé de l'application de la loi, car la recherche et l'innovation contribuent au renforcement d'une culture de sécurité commune et qualifiée.

 

En conclusion, je crois que nous pouvons dire que le secret est de continuer à travailler ensemble, car le pouvoir du savoir partagé crée des perspectives de paix et de développement.

Je vous souhaite à tous une bonne navigation.

Prof. Gianluigi Rossi